Auron 2018

Comme d’habitude, les plus impatients sont arrivés le jeudi 15 mars dans la station de sports d’hiver d’Auron, parmi eux l’instigateur de ce stage, Patrice Barattero. Et dès le vendredi [...]
Share Button

Comme d’habitude, les plus impatients sont arrivés le jeudi 15 mars dans la station de sports d’hiver d’Auron, parmi eux l’instigateur de ce stage, Patrice Barattero.

Et dès le vendredi 16 mars, le stage de glisse pour personnes en situation de handicap était officiellement ouvert !

Pour cette cinquième édition du stage organisé par Anices en partenariat avec les prothésistes Chabloz c’est à nouveau plus de 100 personnes qui ont foulé le sol enneigé d’Auron.

Sportifs amputés, déficients visuels, personnes en situation de déficiences motrices, accompagnateurs et prothésistes étaient présent(e)s du vendredi 16 au dimanche 18 mars.

Des gens venus de toute la France étaient présents dans une ambiance extraordinaire avec en plus, plein de neige !

La journée, après un bonne nuit et un petit déjeuner de qualité à l’hôtel Le Bataclan, c’est sur les pistes que tout le monde se retrouve, au niveau des tentes installées par les prothésistes pour régler et faire tester les nouveau modèles de prothèses; c’est également le point de départ pour les cours de ski donnés par l’ESF ! Sans oublier les nombreux départs de tandem-ski, snowkart et kart-ski.

Puis, après une journée de glisse, c’est la détente autour d’un bon apéritif offert par la mairie d’Auron pour la remise des récompenses du Challenge Tuïata (descente en slalom) avec les prix offert par Ottobock. Ensuite, c’est l’heure du repas et d’une bonne bière pour célébrer comme il se doit la St Patrick ! Et pour l’animation, un karaoké, que demander de plus ?

Enfin, je ne vais pas tout vous raconter, je n’en finirais jamais !

Le principal c’est que tout le monde est reparti avec le sourire aux lèvres et l’envie de revenir l’an prochain.

Encore une fois, nous remercions les prothésistes Chabloz Orthopédie, la Mairie d’Auron, les remontées mécaniques, les moniteurs ESF, les prothésistes et les nombreux bénévoles grâce à qui un tel stage ne pourraient voir le jour !

Merci à toutes et tous.

Retour à l’accueil accessibilité