Du bronze, un maintien et une expérience de jeu ! 

Ils partirent à quatre de l’aéroport, et se trouvèrent à cinq par le prompt renfort de Laurie-Anne, déjà sur les lieux de ces championnats de France de Showdown ce frais [...]
    Share Button

    Ils partirent à quatre de l’aéroport, et se trouvèrent à cinq par le prompt renfort de Laurie-Anne, déjà sur les lieux de ces championnats de France de Showdown ce frais 1er mars 2019 à Yerres (au sud de Paris).

    Ils, mais qui? Arnaud, Dr. ès Uber, Bernard, que sa sagesse légendaire conduisit les organisateurs à nommer collecteur des réclamations, Aurèle, notre ambassadeur auprès des clubs Parisiens qui n’ont aucun secret pour lui, et Jp, qui se demande encore si c’est bien lui qui était présent à cette compétition à laquelle il fut aspiré malgré lui dans le vortex de la D1 par suite de forfaits successifs, mais qui fut finalement le seul a atteindre précisément son objectif antisportif mais contraint de 0 victoires ! 

    Il est 13h pile, ce vendredi 1er mars, lorsque nos 4 Niçois pénètrent dans le complexe de Yerres.
    On se change, tandis que Laurie-Anne, venue accueillir ses co-équipiers s’occupe de faire tamponner leurs raquettes, qui, ouf ! sont toutes homologuées ! A 13h15 notre référent local, Bernard, se joint à ses homologues pour prendre connaissance du règlement, et donc, être désigné en vue de faire remonter questions ou réclamations sportives dans le tournois : il s’y emploiera d’ailleurs avec sa diplomatie coutumière.

    A 14H30 devait se dérouler une premières journée aux résultats quelque peu mitigés pour nos aiglons. Laurie-Anne gagnait deux matchs de poule : mais il faut dire qu’arrivée le jeudi matin à Paris, elle avait eu le temps d’encaisser le décalage horaire….. Mais je m’égare sans doute ! Arnaud remportait un match et en perdait deux, tandis qu’Aurèle, Bernard et Jp perdaient leur deux matchs avec une constance qui force l’admiration, non sans avoir chèrement vendu leur peau.

    Après un repas convivial, les sportifs rentraient à l’hôtel à 21h. Les vieux étaient couchés vers 21h45, les jeunes on sait pas, on ose pas demander…. Je le confirme, la nuit, les trains passent bien par Yerres….

    Début de la 2ème journée : il est 8H45, nous avons tous un café à la main, d’autant plus salutaire que pour les Niçois, la journée ne commencera pas avant 11h.

    12H15, fin des matchs de poules : en gagnant leurs matchs, Arnaud et Laurie-Anne se qualifient pour les quarts de finale, respectivement en D2 hommes et en division unique femme.
    La victoire d’Aurèle, compte tenu d’un forfait ayant diminué le nombre de joueurs de sa poule, ne lui permettra que de se battre pour la place entre la 9ème et la 12ème place. Bernard et JP, qui perdaient chacun leur match respectif, jouaient pour le classement entre la 9ème et la 16ème place.

    Dans l’après-midi, après une victoire et une défaite, Bernard s’assurait un classement entre la 11ème et la 12ème place de D1, tandis que JP, qui perdait encore et toujours, entrait dans la zone rouge, pour un classement entre la 15ème et la 16ème place.

    En D2, Aurèle remportait une victoire lui assurant un classement entre la 9ème et la 10ème place. Arnaud perdait son quart de finale mais remportait le match suivant, qui lui laissait encore la possibilité de se classer entre la 5ème et la 6ème place.

    Pour Laurie-Anne, tous les espoirs étaient permis, à la suite de sa victoire, qui la plaçait dans le carré des meilleures joueuses françaises !

    Pour la 3ème journée, il restait un match à jouer pour chaque homme : Bernard le gagnait, se classant ainsi 11ème de la D1, Jp le perdait pour se classer 16ème, Arnaud et Aurèle le perdaient pour se classer respectivement 6ème et 10ème de la D2.

    Laurie-Anne perdait sa demi-finale contre la championne de France, mais gagnait la petite finale, se classant sur le podium des filles ! Un grand bravo à elle !

    En résumé, si Arnaud a conforté sa 6ème place de l’an dernier, Aurèle et Jp n’ont pas vraiment pu ou su tirer leur épingle du jeu dans ce tournoi. Il faut espérer, eu égard au classement par points dont nous n’avons pas compris les vicissitudes, que Bernard se maintiendra en 1ère division grâce à son classement à la 11ème place. Laurie-Anne quand à elle a monté haut les couleurs d’Anices, qu’elle a représenté avec une maestria qui force respects et encouragement, pour, pourquoi pas, faire encore mieux la saison prochaine !

    La suite en 2020.

    JP !

    Inscrivez-vous à la newsletter!
    Retrouver toutes nos presses
    Retrouver toutes nos évènements
    Articles récents
    Copied!