Nice-Matin : Les Victoires du Sport

Nice Matin le 13/03/18 Victoires du sport : du très haut de gamme Un véritable show à l’américaine. Voulu par Christian Estrosi qui, du reste, n’a pas manqué, hier, l’occasion de [...]
    Share Button

    Nice Matin le 13/03/18

    Victoires du sport : du très haut de gamme

    Un véritable show à l’américaine. Voulu par Christian Estrosi qui, du reste, n’a pas manqué, hier, l’occasion de souligner tout le chemin parcouru depuis dix ans en matière de politique sportive. En insistant aussi sur le fait que « 2017 aura été une année exceptionnelle, dans ce temps de résilience qui a suivi la tragédie du 14 juillet. »

    Nos athlètes sont allés chercher 404 médailles que lors des différents championnats de France, d’Europe ou du monde. Un record !

    Un marin pour parrain :

    Alors, pour marquer le coup, on a vu les choses en grand du côté de la mairie. A commencer par le choix du parrain de la soirée : un certain Jean-Pierre Dick , l’homme aux quatre Vendée globe, et qui compte à son palmarès autant de succès sur la Transat Jacques-Vabre. Un marin d’exception, pour une soirée qui l’a également été. Même si – reconnaissons le -, ces 10es Victoires du sport se sont un peu étirés dans le temps … Mais, bon, c’était pour la bonne cause puisque, comme désormais de tradition, il s’agissait avant tout de mettre à l’honneur ces sportifs niçois qui, en 2017, ont fait l’actu. Brillé sur le plan national ou international. Porté haut les couleurs de leur ville. Et ce sont vos votes (pondérés par celui d’un collège de journalistes) qui ont permis de départager l’ensemble des nominés (Nice-Matin du 6 mars).

    Un vote finalement sans surprise :

    Chez les filles, pas vraiment de surprise : Charlotte Bonnet obtient le maximum de suffrages. A juste titre d’ailleurs. La nageuse de l’ONN, qui a fêté ses 23 ans le 14 février, a raflé la bagatelle de six titres de championne de France (avec trois records à la clé) et décroché le Graal européen sur le 200m nage libre. Bref, c’était tout sauf illogique que de la voir ainsi récompensée …

    Du côté des garçons, le choix était en revanche un brin plus cornélien. C’est finalement Matthieu Bailet qui décroche la palme. Pensionnaire de l’équipe de France de ski alpin, champion de France U18/U21 de descente et en Super-G, le jeune homme est un authentique espoir et se voit donc ainsi logiquement projeté dans la lumière …

    Enfin, pour ce qui est de la catégorie handisport/sport adapté, beaucoup moins de suspense avec la consécration du snowborder, Maxime Montaggioni, sacré champion du monde et qualifié pour les Jeux paralympiques de Pyeongchang (pour lesquels, malheureusement, il a dût au tout dernier moment déclarer forfait).

    Si à nouveau, Christophe Josse avait endossé le costume de maître de cérémonie, le moment était également bien choisi pour évoquer, une fois encore, cet incroyable podium que la jeune Julia Pereira a tout récemment conquis aux Jeux olympiques d’hiver. Mais, aussi, pour se projeter – déjà – sur les événements qui vont marquer 2018 (les Nice ultimed, notamment).

    Sachant que, et le maire l’a promis : « à Nice, le sport ne sera jamais pour (lui) une variable d’ajustement … » Et, ça c’est tant mieux …

    Le Palmarès :

    Hommes :

    1. Matthieu Bailet
    2. Jérôme Ardissone
    3. Nicolas Ciamin

    Femmes :

    1. Charlotte Bonnet
    2. Jannela Blonbou
    3. Elodie Ravera-Scaramozzino

    Handisport/sport adapté :

    1. Maxime Montaggioni
    2. Rafael Dutay
    3. Robert Selem

    Philippe Herbet

    Retour à l’accueil Accessibilité